VR Vision

Retour aux études de cas
Fondée en
2016
Locations
  • Toronto, ON
Taille de l'entreprise
20-30 employés
VR Vision

Basé à Toronto, ON, VR Vision accompagne les entreprises et organismes dans leur adoption de technologies immersives de façon constructive et percutante. VR Vision atteint cet objectif en offrant des solutions clé en main conçues pour une variété de secteurs : la santé, les formations immersives, l’éducation et l’apprentissage ou encore le marketing. Roni Cerga, directeur général, partage quelques-uns des projets les plus excitants de VR Visions ainsi que son approche des réalités numériques (RV/RA/RM).

Roni Cerga, CEO/Co-fondateur

« C’est le moment parfait pour s’équiper : les entreprises bénéficieront des meilleurs prix et peuvent déjà aider leurs employés à se familiariser avec ces outils »

Origines de l’entreprise

Avant d’immigrer au Canada, Roni Cerga s’est construit un solide bagage dans le secteur des technologies au service des entreprises, travaillant pour des compagnies de premier plan comme IBM, HP ou Microsoft. Au Canada, Roni a continué son exploration des technologies, en s’impliquant principalement dans le domaine de la finance. Lassé de ces affaires, Roni avait envie de nouveauté. C’est à ce moment qu’il a découvert la RV, via les kits de développement de l’Oculus et du HTC VIVE. Roni envisageait déjà la promesse de la RV et ses cas d’utilisation multiples, bien au-delà du jeu vidéo. Avec l’aide de son co-fondateur, Lorne Fade, entrepreneur en série dans le domaine du marketing numérique, Roni a créé VR Vision, un studio développant des solutions immersives et expérientielles pour les entreprises.

VR Vision se distingue par son approche consultative. Afin de mener à bien sa mission, améliorer la vie des employés (ou du plus grand nombre dans le cas de la e-santé) grâce aux technologies immersives, VR Vision s’engage à identifier l’objectif principal et l’impact potentiel de chaque projet. Ainsi, certains clients peuvent les contacter avec une idée bien précise, mais VR Vision va leur suggérer d’aller plus loin (par exemple ajouter de l’interactivité à une vidéo 360), ou va leur déconseiller cette approche, les redirigeant vers la technologie appropriée ou le cas d’utilisation le plus constructif.

En s’appuyant sur cette analyse poussée des besoins du client, Roni et son équipe développe une solution évolutive et personnalisée, accompagne le client des premières étapes de la conception au lancement, soutien le déploiement de la solution et assiste la gestion de l’apprentissage si besoin.

Les multiples dimensions des technologies immersives

VR Vision a décliné son offre pour un large éventail de client dans divers secteurs, en veillant toujours à chercher la façon la plus transparente et efficace à mettre le pouvoir de la RV/RA/RM au service du client. Pour ne mentionner que quelques exemples :

  • Pour le secteur militaire et aérospatial, VR Vision a développé un espace de travail virtuel collaboratif pour concevoir des chaines de production et d’assemblage, réduisant ainsi drastiquement le cout de d’aménagement de larges unités industrielles.
  • En collaboration avec Alchemy Systems, VR Vision a créé une simulation d’entrainement aux incendies, qui a été présentée à plus de 400 personnes du secteur de la formation.
  • VR Vision a développé des jeux et des projets de divertissement conçus dans un but marketing. Par exemple, Tennis Canada a commandé un jeu en RV à l’occasion de la Coupe Rogers.
  • Roni et son équipe explorent le rôle de la RV dans l’amélioration de la vie des patients souffrant d’anxiété ou de dépression, ou bien son potentiel dans la formation médicale.

En se basant sur son expérience, Roni voit des opportunités à court-terme dans le secteur automobile, le secteur militaire ou de l’ingénierie, où les technologies de formation immersives peuvent se révéler être particulièrement utiles pour réduire les risques encourus par les employés. En se projetant dans le futur, les cas d’utilisation dans la santé vont se multiplier. Les technologies immersives peuvent en effet non seulement améliorer l’expérience des patients, mais aussi jouer un rôle important dans la réhabilitation. Cependant, cela pourrait de prendre du temps étant donné les considérations législatives à prendre en compte.

Occasions et défis

L’industrie des technologies immersives et interactives n’en est qu’à ses balbutiements. Les casques et lunettes vont devenir plus léger, plus confortables et proposer des expériences de meilleure qualité. La RV et la RA sont appelées à converger et vont ouvrir les portes à des expériences mixtes et fluides. L’Oculus Quest et le VIVE Focus nous offrent déjà un avant-goût de ce futur. Quand les infrastructures seront prêtes, la 5G élargira le champ des possibles et permettra des expériences plus fiables et plus rapides, bien au-delà de nos attentes. Roni est particulièrement enthousiaste à l’idée de faire partie de cette aventure, en dépit des quelques défis déstabilisant le secteur.

Selon Roni, la taille du marché canadien de la RV/RA est un problème majeur. Il est certes important de travailler avec les entreprises canadiennes, mais la réalité est qu’il y a davantage d’opportunités au sud de la frontière. Les entreprises canadiennes sont averses au risque, surtout les grandes entreprises, qui ne sont pas prêtes à investir dans les solutions immersives. Roni a observé que ce sont davantage les moyennes entreprises et les associations qui envisagent les produits de RV et RA. Roni insiste par ailleurs sur le fait que c’est le bon moment pour s’équiper de technologies immersives : les entreprises bénéficieront des meilleurs prix avant que ces technologies ne deviennent une nécessité, et peuvent dès à présent commencer à former leurs employés à ces nouveaux outils.

Néanmoins, l’environnement canadien est particulièrement favorable à l’expansion des affaires sur le marché de la RV/RA. Les entreprises ont accès à un grand nombre de programmes de soutien, des crédits d’impôt aux subventions, de l’expertise conseil au mentorat. Avant tout, le Canada, et particulièrement Toronto, jouit d’un incroyable bassin de talent, surtout en ce qui concerne les compétences de développement et programmation. Cet écosystème est désireux de grandir et d’apprendre, un signe de bon augure pour le futur.

Continuer la lecture

Téléchargez le PDF en cliquant sur le lien ci-dessous
Télécharger download icon